Vous pensez au suicide? Veuillez téléphoner sans frais au 1-833-456-4566 (Au Québec : 1-866-277-3553), ou visitez parlonssuicide.ca.

Vous êtes présentement sur le site Web :

national

Visitez nos sites Web provinciaux

L’Association canadienne pour la santé mentale (ACSM) se réjouit de la publication de la nouvelle norme plus rigoureuse pour la promotion et la protection de la santé mentale en milieu de travail

« La nouvelle norme nationale en milieu de travail vise toutes les travailleuses et tous les travailleurs canadiens. Bien que cette norme soit volontaire, les employeurs constateront rapidement son utilité pour le maintien et l’amélioration de la santé mentale et la protection de toutes les personnes au travail, qu’elles aient ou non souffert d’une maladie mentale, dit Peter Coleridge, chef de la direction national de l’ACSM. La norme offre aux employeurs un cadre sur les moyens de favoriser des environnements de travail psychologiquement sains et sécuritaires, où tous les travailleurs peuvent s’épanouir. »

« Une plus grande attention et une sensibilisation accrue dans le domaine de la santé et la sécurité psychologiques et un meilleur soutien des employés contribueront également à réduire la stigmatisation et la discrimination associées au fait d’avoir une maladie mentale en milieu de travail », ajoute monsieur Coleridge.

Depuis plus de dix ans, l’ACSM soutient et encourage activement un changement de la façon dont la santé mentale et les maladies mentales sont perçues et abordées en milieu de travail, au moyen d’initiatives comme le programme primé de l’ACSM La santé mentale au travail. Cette nouvelle norme soutiendra ce travail ainsi que les efforts des autres organismes œuvrant dans le domaine de la santé mentale.

Les milieux de travail contribuent de façon importante au bien-être mental personnel. Cependant, le stress au travail continue d’augmenter, et les employés signalent qu’ils ressentent les effets physiques et psychologiques de ces pressions accrues. Un sondage réalisé en 2012 par le Conference Board du Canada révèle que quarante-quatre pour cent des employés ont déclaré éprouver des problèmes de santé mentale. Ces problèmes affectent les familles, les collectivités et la société dans son ensemble.

« Étant donné le rôle essentiel que jouent les milieux de travail dans le maintien d’une santé mentale positive, on doit accorder à la santé et la sécurité psychologiques la même importance que l’on accorde au maintien d’un milieu de travail sécuritaire et sain sur le plan physique, explique monsieur Coleridge. Bien que la norme constitue une étape importante, il reste du travail à faire, afin d’encourager et de soutenir les employeurs pour qu’ils procèdent à sa mise en œuvre. »

Des recherches ont montré que les organisations qui appliquent des stratégies visant à créer des milieux de travail qui favorisent la santé et la sécurité psychologiques sont, en moyenne, plus performantes dans toutes les catégories clés de performance : de la santé et la sécurité jusqu’au rendement pour leurs actionnaires, en passant par les mesures clés des ressources humaines.

Toutefois, selon le sondage réalisé par le Conference Board, une majorité de gestionnaires déclarent que, bien qu’ils soient au courant des questions de santé mentale, la plupart d’entre eux se sentent mal outillés pour aider les employés à gérer les problèmes de santé mentale.

L’ACSM apportera son soutien aux organisations canadiennes pour la mise en œuvre de la nouvelle norme et elle les aidera à produire des résultats concrets en milieu de travail grâce à ses services de formation et de consultation.

« L’ACSM s’occupe déjà de soutenir la santé mentale en milieu de travail. L’aide que nous offrirons aux organisations en vue de la mise en œuvre de la nouvelle norme constitue une évolution naturelle de ce que nous faisons déjà », souligne Kathy Jurgens, directrice de programme, La santé mentale au travail.

Le Congrès annuel Bottom Line de l’ACSM, qui célèbre son 10e anniversaire cette année avec le tout premier congrès national, sera axé sur les moyens pratiques de réaliser la mise en œuvre de la norme et de créer des milieux de travail psychologiquement sains. Le Congrès Célébrons une nouvelle ère en matière de santé mentale en milieu de travail : la mise en application des normes nationales aura lieu les 27 et 28 février à Vancouver, et un congrès parallèle aura lieu à Calgary.

À propos de l’Association canadienne pour la santé mentale (ACSM)

Fondée en 1918, l’Association canadienne pour la santé mentale (ACSM) est l’un des plus anciens organismes à but non lucratif au Canada. Composée de plus de 10 000 bénévoles et employés œuvrant dans des centaines de collectivités dans l’ensemble du Canada, l’ACSM offre des services essentiels et soutient bien au-delà d’un demi-million de Canadiens chaque année. En tant que chef de file national et champion en matière de santé mentale, l’ACSM facilite l’accès aux ressources dont les gens ont besoin pour maintenir et améliorer leur santé mentale et leur intégration communautaire, renforcer leur résilience et favoriser leur rétablissement à la suite d’une maladie mentale. Pour obtenir de l’information, des ressources et des outils en matière de santé mentale et de maladie mentale et pour connaître l’adresse d’un bureau local de l’ACSM, veuillez visiter le www.acsm.ca.

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Carolyn Lovas
Conseillère supérieure, communications et relation avec les médias, ACSM nationale
[email protected]
416-979-7948