Vous pensez au suicide? Veuillez téléphoner sans frais au 1-833-456-4566 (Au Québec : 1-866-277-3553), ou visitez Parlons suicide Canada.

Vous êtes présentement sur le site Web :

national

Visitez nos sites Web provinciaux

Être en colère

Nous sommes tous en colère parfois. La plupart du temps, nous surmontons nos sentiments de colère ou d’irritabilité rapidement, en remédiant à la situation ou en envisageant le problème d’un point de vue différent. Cependant, la colère peut occasionner des problèmes dans notre vie et dans la vie de notre entourage. Renseignez-vous sur la reconnaissance du problème de la colère et la prise de mesures à ce sujet.

Qu’est-ce que la colère?

La colère est une émotion qui nous indique que quelque chose pourrait clocher. Par exemple, nous pouvons être en colère lorsque quelque chose échappe à notre contrôle ou apparaît injuste, lorsque nous ne pouvons pas atteindre un objectif ou lorsqu’une personne est blessée ou menacée. Nous pouvons également être en colère lorsque nous subissons trop de stress. La colère peut provoquer un grand éventail de sentiments. Un incident mineur, comme une circulation trop dense ou manquer l’autobus, peut entraîner un peu de contrariété. Des problèmes plus graves, comme se blesser ou voir une autre personne être blessée, peuvent provoquer de vifs sentiments comme la rage. Parfois, nous sommes simplement en colère, pour aucune raison.

La colère peut constituer un problème lorsqu’elle :

Qu’est-ce que je peux faire?

Dans certaines situations, la colère est une réaction normale. Elle peut également être utile lorsqu’elle correspond à la situation et incite les gens à agir ou à travailler pour atteindre un objectif. Cependant, la colère maîtrisée par des moyens malsains peut créer des problèmes et affecter votre bien-être. Heureusement, certains gestes peuvent vous aider à maîtriser votre colère.

Les stratégies immédiates

Ces stratégies ne résoudront pas le problème. Elles peuvent plutôt vous aider à reprendre le contrôle, afin de trouver une façon productive de résoudre le problème. Elles peuvent également être utiles s’il vous arrive de dire ou de faire des choses sous le coup de la colère que vous regretterez plus tard.

Les stratégies à court terme

Lorsque vous êtes plus calme, ces stratégies peuvent vous aider à examiner vos sentiments par rapport à une situation particulière. Elles ne prennent pas beaucoup de temps, mais peuvent faire une grande différence.

Les solutions à plus long terme

Ces stratégies nécessitent plus de temps et d’efforts, mais elles peuvent vous aider à apaiser la colère à mesure qu’elle s’élève dans de nombreuses situations différentes. L’objectif est de changer votre façon de réagir à la colère, afin qu’elle ne pose pas de problèmes en premier lieu.

La colère et l’irritabilité peuvent parfois être des signes de dépression ou d’anxiété. Si la colère continue de vous causer des problèmes ou que vous remarquez qu’elle se manifeste avec d’autres symptômes, il est recommandé de consulter (médecin, professionnel ou professionnelle de la santé mentale).

Besoin d’aide supplémentaire?

Pour en savoir plus sur les services d’aide et les ressources disponibles dans votre région, communiquez avec un organisme communautaire comme l’Association canadienne pour la santé mentale (ACSM).

Fondée en 1918, l’Association canadienne pour la santé mentale (ACSM) est un organisme de charité national qui contribue à maintenir et à améliorer la santé mentale des Canadiens et Canadiennes. Ce chef de file et défenseur de la santé mentale à l’échelle nationale aide les gens à obtenir les ressources communautaires dont ils ont besoin pour favoriser la résilience et soutenir le rétablissement des personnes ayant une maladie mentale.