Vous pensez au suicide? Veuillez téléphoner sans frais au 1-833-456-4566 (Au Québec : 1-866-277-3553), ou visitez www.crisisservicescanada.ca/fr.

Vous êtes présentement sur le site Web :

national

Visitez nos sites Web provinciaux

Un logo pour la réconciliation : l’ACSM manifeste sa solidarité avec les peuples autochtones au Canada

En hommage aux enfants décédés dans les pensionnats et en reconnaissance des personnes survivantes et de leurs familles, l’Association canadienne pour la santé mentale (ACSM) changera la couleur de son logo pour l’orange jusqu’à la Journée du chandail orange, le 30 septembre. Au-delà du symbole, ce logo orange témoigne de notre engagement envers la réconciliation avec les peuples autochtones au Canada. Les membres des Premières Nations, des Inuits et des Métis subissent depuis trop longtemps les impacts du racisme systémique et du colonialisme, ce qui nuit à leur santé mentale et à leur bien-être.

En 1973, la jeune Phyllis Webstad, 6 ans, a été arrachée de force à sa famille et est arrivée au pensionnat vêtue du t-shirt orange que lui avait offert sa grand-mère. L’enfant a été contrainte de se déshabiller et d’enfiler un uniforme. Son t-shirt en est venu à incarner le grave préjudice subi par les enfants autochtones ainsi que les séquelles laissées par les pensionnats. On le porte pour honorer les personnes qui ont souffert. Les personnes alliées emploient également la couleur orange pour exprimer leur solidarité avec les peuples autochtones au Canada.

L’ACSM présente ses plus sincères condoléances aux personnes endeuillées des nombreux enfants disparus dans les pensionnats et offre son soutien empreint de sollicitude à tous ceux et celles qui ont été traumatisés et qui revivent leur traumatisme. Nous nous engageons en outre à contribuer à l’élimination des pratiques racistes et coloniales ancrées dans le système de santé mentale, et dans l’histoire de notre propre organisation, par les moyens suivants :

• Nous presserons les instances décisionnaires de mettre en œuvre la totalité des appels à l’action de la Commission de vérité et réconciliation (CVR) du Canada, et en particulier les appels concernant le bien-être, la guérison et la santé mentale des personnes autochtones.

• Nous nous emploierons à décoloniser notre travail actuel et établirons de nouvelles normes afin d’appuyer les appels à l’action de la CVR dans toute la fédération de l’ACSM.

• Nous créerons une communauté de pratique à l’interne pour favoriser l’intégration des principes de vérité et de réconciliation dans nos opérations, nos programmes et nos services à travers la fédération.

• Nous soutiendrons la prestation de services de santé mentale dirigée par des Autochtones. Nous travaillerons aussi à renforcer nos partenariats avec des organisations et des dirigeantes et dirigeants des Premières Nations, des Inuits et des Métis afin de créer et de mettre en œuvre des programmes et services dirigés par des Autochtones et s’appuyant sur les principes de la sécurité culturelle et de l’autodétermination.

• Nous améliorerons l’accès des membres de notre personnel aux formations de sensibilisation aux cultures autochtones.

Nous avons encore beaucoup à accomplir, mais nous espérons que le logo orange de l’ACSM traduira notre engagement ferme à travailler avec détermination à la réconciliation.

Pour en savoir plus sur la récente déclaration de l’ACSM à propos de la réconciliation et la santé mentale, veuillez cliquer ici.