Vous pensez au suicide? Veuillez téléphoner sans frais au 1-833-456-4566 (Au Québec : 1-866-277-3553), ou visitez www.crisisservicescanada.ca/fr.

Vous êtes présentement sur le site Web :

national

Visitez nos sites Web provinciaux

Sous la surface : Mythes et faits sur l’autogestion de la santé

Au cours des dernières années, les gens sont devenus de plus en plus sensibilisés à la santé mentale. On entend parler davantage de mieux-être, de pleine conscience, de thérapie, de gestion du stress et d’autogestion de la santé.

Alors que l’intérêt accru que portent les gens à la santé mentale est tout à fait formidable, la popularisation du mieux-être peut parfois mener à de la désinformation et au désir d’en tirer un profit. En anglais, le phénomène est parfois même appelé wellness washing, qui peut être traduit par propagande sur le mieux-être.

Même si les bains aux produits luxueux peuvent procurer d’agréables sensations, prendre soin de soi va bien au-delà de cela. Le mieux-être véritable nécessite plus que des sérums pour les soins du visage, des accessoires de cuisine et des chandelles parfumées – et vous n’avez pas toujours besoin de dépenser plus d’argent pour vous sentir bien.

L’autogestion de la santé, c’est littéralement s’accorder des soins. C’est prendre soin de sa propre personne dans son ensemble.

Pour vous aider à mieux comprendre l’autogestion de la santé, voici quelques mythes et faits populaires :

Mythe : Prendre soin de soi, ce n’est que se dorloter

Fait : Comme nous l’avons dit, prendre soin de soi est tout simplement l’acte de s’accorder des soins. Parfois, cela équivaut à prendre le thé tout en vous faisant un soin du visage, mais cela peut aussi équivaloir à indiquer ses limites, à faire de l’exercice ou à régler ses factures.

Mythe : Prendre soin de soi, ce n’est que pour les gens qui n’ont pas une bonne santé mentale

Fait : L’autogestion de la santé, c’est pour tout le monde. En fait, vous êtes déjà en train de prendre soin de vous. Même les fonctions les plus essentielles à la vie comptent comme des soins que l’on peut s’accorder. Si vous vous brossez les dents, vous êtes en train de prendre soin de vous. Si vous vous couchez tôt afin d’avoir une bonne nuit de sommeil, vous prenez soin de vous. Si, dernièrement, vous avez chanté dans la douche, cela peut compter comme un soin. La raison pour laquelle l’autogestion de la santé est mieux connue parmi ceux qui éprouvent des difficultés liées à leur santé mentale est parce que les épreuves de la vie peuvent parfois rendre complexe les gestes quotidiens les plus fondamentaux.

Mythe : Il faut dépenser de l’argent pour prendre soin de soi

Fait : Hé non! Si vous sentez que vous devez vous accorder un peu plus d’attention, vous pouvez prendre soin de vous-même en vous promenant dehors ou en appelant un être cher. L’achat d’un jus pressé ou le téléchargement une application sophistiquée pourrait vous faire ressentir un sentiment agréable, mais ces gestes ne sont pas les seules façons de prendre soin de votre santé et de votre bien-être.

Mythe : Prendre soin de soi, ça ne concerne que les choses qui procurent de bonnes sensations

Fait : Parfois, prendre soin de soi équivaut à accomplir des choses qui procurent des sensations désagréables sur le coup, mais qui apportent des bienfaits à long terme. Le nettoyage de la salle de bain ou la participation à une discussion difficile en sont de bons exemples. Vous tirerez profit de ces gestes à l’avenir, même s’ils sont désagréables sur le coup.

Mythe : Prendre soin de soi, ce n’est que prendre soin de sa santé mentale

Fait : Nous sommes des êtres complexes et bien des choses composent l’identité. Réfléchissez à toutes les choses qui font de vous qui vous êtes. Prendre soin de soi, c’est satisfaire vos besoins psychologiques, émotionnels, physiques, sociaux, spirituels, pratiques et intellectuels. Si vous négligez l’un d’entre eux, vous éprouverez de la difficulté à trouver l’équilibre et le mieux‑être.

Mythe : Prendre soin de soi, c’est indulgent et égoïste

Fait : Vous devez prendre soin de vous-même pour être en mesure de prendre soin des autres. Ce n’est pas égoïste de combler vos besoins. Se réserver du temps pour prendre soin de soi est essentiel pour éviter l’épuisement, qu’il soit professionnel ou d’un autre type. Impossible de donner aux autres ce qu’on ne possède pas déjà.

Mythe : Si vous prenez soin de vous-mêmes régulièrement, vous aurez toujours une bonne santé mentale

Fait : La bonne santé mentale est une responsabilité qui ne revient pas uniquement à l’individu (voyez les déterminants sociaux de la santé). Il est vrai que prendre soin de soi peut augmenter l’humeur d’une personne et l’aider à se sentir bien, mais ce n’est pas un remède magique qui guérit tous les problèmes et les troubles de santé mentale.

L’air frais n’est pas une panacée. Une personne accablée par un deuil ne peut pas simplement ignorer son chagrin au moyen de chandelles parfumées et de légumes cuits à la vapeur. En outre, la préparation d’un pain aux bananes n’efface pas l’incertitude et l’anxiété face à la pandémie.

Bien des facteurs jouent un rôle dans le mieux-être, mais prendre soin de soi est un geste que l’on peut accomplir et contrôler. Parfois, cela suffit pour atténuer les effets néfastes d’une mauvaise journée.

Nous avons développé un guide à imprimer qui vous aidera à vous réserver du temps pour prendre soin de vous-mêmes et à faire de vous une priorité. Téléchargez-le ici.