Vous pensez au suicide? Veuillez téléphoner sans frais au 1-833-456-4566 (Au Québec : 1-866-277-3553), ou visitez Parlons suicide Canada.

Vous êtes présentement sur le site Web :

national

Visitez nos sites Web provinciaux

Le nombre de centres d’apprentissage pour la santé mentale doublera dans l’ensemble du Canada

L’Association canadienne pour la santé mentale et Ontario Shores annoncent une collaboration visant à importer le modèle prometteur britannique dans 20 communautés

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE 

TORONTO (ONTARIO9 mars 2020  L’Association canadienne pour la santé mentale(ACSM) et le Centre des sciences de la santé mentale Ontario Shores (Ontario Shores) sont fiers d’annoncer leur nouvelle collaboration, qui vise à soutenir l’expansion et la création de 20 nouveaux centres d’apprentissage pour la santé mentale et le bien-être, ou « recovery colleges », dans la prochaine année.   

Chefs de file dans le domaine des recovery colleges au Canada, Ontario Shores et l’ACSM ont ouvert un total de 12 centres à travers le pays au cours des trois dernières années.  

Ces centres d’apprentissage communautaires gratuits et accueillants s’inspirent de sites ayant connu du succès au Royaume-Uni, où plus de 70 recovery colleges aident maintenant le public à développer des compétences favorisant le bien-être et une bonne santé mentale, ainsi que le rétablissement après une maladie mentale.  

« Nous sommes ravis de nous associer à l’ACSM dans le cadre de cette nouvelle initiative. Ontario Shores a été le premier hôpital de santé mentale au monde à implanter un Recovery College, et nous sommes impatients de travailler avec l’ACSM et d’autres organisations des quatre coins du Canada pour mettre en œuvre cet important programme et le rendre accessible à plus de Canadiennes et Canadiens », affirme Karim Mamdani, PDG d’Ontario Shores. 

Les recovery colleges proposent des cours informatifs et interactifs gratuits dans un environnement d’apprentissage conçu pour promouvoir et respecter l’équité et la diversité. Ils visent à combiner l’expertise des professionnels de la santé mentale avec celle des personnes ayant une expérience vécue de maladie mentale ou de problèmes de santé mentale pour créer et offrir des cours et du matériel. Le résultat : un milieu d’apprentissage où l’on se réunit avec les amis, la famille et des professionnels de la santé afin d’acquérir des connaissances, d’apprendre de nouvelles compétences et d’explorer de nouveaux rôles.   

« Ces nouveaux centres d’apprentissage uniques mettent l’accent sur l’espoir, l’autonomisation, les possibilités et les connexions. L’ACSM a vu comment ce type d’environnement éducatif et positif peut aider les personnes touchées par la maladie mentale à retrouver l’espoir et reconstruire leur vie », explique Margaret Eaton, Cheffe de la direction nationale de l’ACSM. « Nous avons hâte d’unir nos forces à celles d’Ontario Shores pour partager ce que nous avons appris et offrir encore davantage de recovery colleges à ceux et celles qui en ont besoin. » 

Ensemble, l’ACSM et Ontario Shores travailleront avec les filiales, les régions et les divisions locales de l’ACSM, ainsi qu’avec d’autres organismes communautaires du secteur de la santé mentale, pour partager des pratiques exemplaires, encourager la collaboration entre pairs et améliorer l’évaluation et l’échange d’informations dans tout le pays. 

De concert avec les experts du domaine, notamment les personnes ayant une expérience vécue, l’ACSM et Ontario Shores élaboreront et mettront en œuvre une stratégie d’évaluation à l’échelle nationale, de même qu’un ensemble d’outils et de ressources qui respectent les normes et les pratiques exemplaires internationales.  

Ontario Shores a également adopté d’autres pratiques fondées sur le rétablissement, telles que la mesure du rétablissement au moyen de l’Échelle d’évaluation du rétablissement et des Plans de soins axés sur le rétablissement. 

Parmi les personnes inscrites 2018-2019 au recovery college de l’ACSM Calgary l’an dernier, 98 pour cent ont déclaré que leur cours leur procurait un sentiment d’appartenance [1].   

« Le recovery college est un milieu accueillant », assure une personne participante. « Je ne sens pas de pression, je peux apprendre à mon propre rythme. Je ne suis en compétition avec personne. Les cours sont gratuits, mais les changements qu’ils m’ont permis d’intégrer dans ma vie n’ont pas de prix. »  

Ontario Shores et l’ACSM travaillent avec les parties concernées en vue d’explorer, d’encadrer et de soutenir l’aménagement d’éventuels nouveaux centres au Yukon, en Colombie-Britannique, en Alberta, en Saskatchewan, au Manitoba, en Ontario, au Québec et à Terre-Neuve-et-Labrador. 

Des recovery colleges anglophones ont déjà ouvert leurs portes d’un bout à l’autre du Canada : 

À propos de l’Association canadienne pour la santé mentale 
Fondée en 1918, l’Association canadienne pour la santé mentale (ACSM) est l’organisme communautaire du secteur de la santé mentale le plus vaste et le mieux établi au Canada. Présente dans plus de 330 régions réparties dans toutes les provinces et un territoire, l’ACSM œuvre en défense des droits et offre des programmes et des ressources qui contribuent à prévenir les problèmes et les troubles de santé mentale ainsi qu’à soutenir le rétablissement et la résilience, afin de permettre à tous les Canadiennes et Canadiens de s’épanouir pleinement. Pour obtenir de plus amples renseignements, visitez www.acsm.ca  

À propos du Centre des sciences de la santé mentale Ontario Shores 
Le Centre des sciences de la santé mentale Ontario Shores (Ontario Shores) est un chef de file dans le secteur des soins de santé mentale. Il offre tout un éventail de services d’évaluation et de traitement spécialisés aux personnes atteintes d’une maladie mentale complexe. Les patients ont droit à un cadre de soins axé sur la convalescence, qui repose sur la compassion, l’inspiration et l’espoir. Ontario Shores participe à des initiatives de recherche, d’éducation et de défense des intérêts afin de faire progresser le système de santé mentale. 

-30-  

Pour en savoir plus ou pour obtenir une entrevue, communiquez avec : 

Andrea Marshall 
Centre des sciences de la santé mentale Ontario Shores 
Directrice des communications et des bénévoles
905 430-4055 poste 6581 
905 439-0224 
[email protected]  

Katherine Janson 
Directrice nationale des communications 
Association canadienne pour la santé mentale
[email protected]  

[1] https://cmha.calgary.ab.ca/wp-content/uploads/2019/06/Annual-Report-2019.pdf (en anglais)