Vous pensez au suicide? Veuillez téléphoner sans frais au 1-833-456-4566 (Au Québec : 1-866-277-3553), ou visitez parlonssuicide.ca.

Vous êtes présentement sur le site Web :

national

Visitez nos sites Web provinciaux

L’Association canadienne pour la santé mentale (ACSM) publie aujourd’hui son nouveau plan stratégique, Renforcement de notre impact collectif : un plan stratégique pour l’ACSM, pendant la Semaine de sensibilisation à la maladie mentale

Ce plan constitue le début d’une nouvelle ère pour l’ACSM. Il décrit une nouvelle orientation pour l’organisation qui l’aidera à tirer parti de son expertise, de sa capacité et de son engagement à l’échelle nationale, afin de répondre aux besoins et aux défis de tous les Canadiens en matière de santé mentale et de maladie mentale.

« La mise en œuvre de notre nouveau plan stratégique est essentielle pour le positionnement de l’ACSM en tant que chef de file en santé mentale, souligne David Copus, président du conseil d’administration national de l’ACSM. Il nous permettra de contribuer de façon significative à la réalisation de notre objectif visant à promouvoir la santé mentale pour tous et à soutenir la résilience et le rétablissement des personnes atteintes d’une maladie mentale. »

L’objectif de ce plan stratégique vise à renforcer l’impact collectif de l’ACSM, à augmentera sa notoriété, à travailler de manière plus efficace avec ses parties prenantes pour influencer les décisions liées aux politiques en matière de santé, à améliorer les services pour ses clients et à contribuer à changer les perceptions des gens au sujet de la santé mentale et de la maladie mentale.

« Le but ultime de notre plan stratégique vise à transformer l’ACSM en une organisation plus coordonnée et efficace, à l’approche de son 100e anniversaire en 2018, souligne Peter Coleridge, chef de la direction national de l’ACSM. Grâce à la mise en œuvre de ce plan ambitieux et à l’apport d’employés et bénévoles dévoués, l’ACSM sera une organisation plus unifiée. »

« D’importantes tendances et réalités économiques et sociales ont façonné l’élaboration de notre nouveau plan, ajoute monsieur Coleridge. Le nouveau plan expose la vision de l’ACSM pour l’avenir ainsi que les objectifs qui lui permettront de se développer dans un environnement en évolution et de saisir les nouvelles possibilités pour faire une différence. »

Le nouveau plan respecte le besoin d’autonomie au niveau local. L’ACSM reconnaît qu’il est important de faire preuve de souplesse dans le but de répondre aux besoins des collectivités et d’adapter ses programmes et services aux collectivités où ils sont offerts. Toutefois, ce plan fournit un cadre qui renforcera l’ACSM, afin qu’elle puisse prendre des mesures collectives de façon plus efficace.

La publication de son nouveau plan stratégique ouvre également la voie à la présentation publique de la nouvelle promesse et stratégie de marque de l’ACSM et au dévoilement de deux importants outils de promotion de son image de marque : son site Web national, remanié en partenariat avec Bell, et son nouveau logo rafraîchi. Ces deux outils appuient un objectif stratégique important : le renforcement de la voix de l’ACSM.

« Bell est très heureuse de soutenir l’ACSM par son investissement dans le nouveau site Web national, afin d’aider l’ACSM à communiquer avec toutes ses parties prenantes, indique Mary Deacon, présidente de l’initiative en santé mentale Bell Cause pour la cause. Le partenariat avec l’ACSM visant à améliorer l’accès à l’information sur la santé mentale et la maladie mentale est pour nous un moyen de maximiser les résultats de notre engagement à l’égard de la santé mentale. »

L’ACSM publie son plan stratégique pendant la Semaine de sensibilisation à la maladie mentale de l’ACMMSM parce que, comme la santé mentale et la santé physique sont intrinsèquement liées, il en est de même pour la maladie mentale et la santé mentale. Et puisque l’ACSM est la seule association s’occupant de tous les aspects de la santé mentale et de la maladie mentale au Canada, elle est dans une position unique pour introduire cette interconnexion dans le discours public.