Vous pensez au suicide? Veuillez téléphoner sans frais au 1-833-456-4566 (Au Québec : 1-866-277-3553), ou visitez www.crisisservicescanada.ca/fr.

Vous êtes présentement sur le site Web :

national

Visitez nos sites Web provinciaux

Il est temps de #ParlerPourVrai de ce qu’on ressent

En cette Semaine de la santé mentale de l’ACSM, nous explorons les émotions. Nous ne pouvons pas gérer nos émotions sans d’abord les nommer. Vous avez peut-être appris à refouler les plus douloureuses, mais la recherche prouve que d’identifier et comprendre les sentiments comme la tristesse, la colère ou la détresse peut contribuer à les atténuer.

Et il ne fait aucun doute que cette pandémie rend le stress et l’anxiété particulièrement intenses. Une étude récente de l’ACSM menée en collaboration avec l’Université de la Colombie-Britannique (UBC) démontre que 40 % des Canadiennes et des Canadiens ont vu leur santé mentale se détériorer depuis le début de la crise sanitaire. Bien que certaines personnes font de l’exercice à l’extérieur pour gérer leur stress, une personne sur cinq a recours aux drogues ou à l’alcool pour composer avec la situation.

Malheureusement, ignorer, fuir ou engourdir les émotions désagréables a pour effet de les amplifier. Elles nous font alors vivre de terrifiantes montagnes russes et semblent nous submerger. Or la science des émotions indique que le simple fait de les nommer peut nous aider à reprendre le contrôle sur elles.

Cette année, l’ACSM se concentrera donc sur l’importance de nommer, d’exprimer et de gérer nos émotions, même les plus inconfortables, pour se sentir mieux.

Comprendre et accepter nos émotions nous aident à protéger notre santé mentale, autant lors de périodes difficiles comme la pandémie qu’à toutes les étapes de la vie. Et, lorsque nous comprenons ce que nous ressentons, il nous est aussi plus facile d’éprouver de la compassion et de la bienveillance envers les autres. Ce qui contribue à créer un climat de bienveillance et d’acceptation.

Les émotions intenses peuvent s’atténuer lorsque nous les nommons. En cette Semaine de la santé mentale, donnez-vous la chance de #ParlerPourVrai de ce que vous ressentez. Quand on met les mots, on apaise les maux.

La Semaine de la santé mentale aura lieu du 3 au 9 mai.
Découvrez nos Trousses d’outils à semainedelasantementale.ca.