Vous pensez au suicide? Veuillez téléphoner sans frais au 1-833-456-4566 (Au Québec : 1-866-277-3553), ou visitez Parlons suicide Canada.

Vous êtes présentement sur le site Web :

national

Visitez nos sites Web provinciaux

Cinq façons de protéger votre santé mentale durant le temps les Fêtes

La magie du temps des Fêtes. Même si elle est réelle pour certains, cette magie peut aussi être un mince vernis sous lequel se cache des émotions désagréables qui viennent assombrir les célébrations. En fait, 52 % des personnes au Canada indiquaient ressentir de l’isolement, des symptômes d’anxiété et de dépression pendant les Fêtes. Et pour une personne qui vit déjà avec la dépression ou l’anxiété, le temps des Fêtes peut empirer les choses.

Voici cinq facteurs qui font en sorte que le temps des Fêtes peut être de trop parce qu’il devient un stress supplémentaire et une surcharge pour la santé mentale. Vous reconnaissez-vous dans ces situations? Si oui, voici quelques trucs pour vous aider à protéger votre paix intérieure.

1. Avoir des attentes (trop) élevées

L’idée du temps des Fêtes « idéal » est partout dans la culture populaire. Nous connaissons tous le déroulement supposé des événements. Nous sentons la pression des obligations. Nous nous comparons à cette image idéale. Sommes-nous suffisamment heureux? Faisons-nous bien les choses? La pression de créer quelque chose de parfait peut sembler encore plus grande après les restrictions de l’an passé puisqu’elles ont causé des conflits, des déceptions et de l’isolement forcé. Espérons-nous quelque chose d’épatant? Nous attendons-nous à un miracle?

Peut-être que le temps des Fêtes ne fait pas partie de votre tradition culturelle, mais vous vous ressentez l’obligation de le célébrer, sans quoi vous vous sentirez exclus. Ou peut-être que les Fêtes font partie d’une tradition que vous rejetez. Si c’est le cas :

2. Déborder de gaieté

Trop manger, trop boire, trop dépenser. Bref, tomber dans les excès. Il semble que le temps des Fêtes va de pair avec cette idée. Le consumérisme et la gaieté obligatoires peuvent avoir des effets dommageables sur votre santé mentale, surtout si vous éprouvez des difficultés financières. La consommation a un prix qui n’est pas abordable pour tous. Si c’est le cas pour vous…

3. En mettre trop dans son assiette

Vous organisez peut-être un rassemblement cette année pour la première fois, ou la cinquantième. Vous vous sentez peut-être responsable du divertissement et du plaisir des autres. Vous sentez peut-être qu’il est de votre devoir de faire plaisir à tout le monde et de vous assurer que tout le monde s’amuse assez et ressent suffisamment de joie durant le temps des Fêtes. Voilà beaucoup de pression. Si c’est le cas pour vous…

Parfois, la période des Fêtes est intensément sociale, et toutes les fêtes, les petits rassemblements et les soupers de famille peuvent créer des dynamiques relationnelles marquées par le malaise, voire les conflits. La tension peut vite monter. Puisque nos traditions du temps des Fêtes remontent à l’enfance, on peut se sentir obligé de jouer des rôles que l’on n’est plus à l’aise de jouer. Si c’est le cas pour vous…

5. Se sentir abandonné à son sort

An Canada, plus d’une personne sur dix se sent souvent ou toujours isolée. De plus, la moitié de celles qui ressentent la solitude ont une santé mentale plus fragile dans l’ensemble. Vos liens avec les autres et votre communauté sont des facteurs de protection clé pour votre santé mentale, alors la solitude n’est pas quelque chose que l’on peut ignorer. Le temps des Fêtes peut être particulièrement difficile si vous vous sentez seul.

Il y a bien de raisons qui peuvent vous amener à être seul durant le temps des Fêtes. Parfois, c’est un choix que vous avez fait, mais, d’autres fois, ce ne l’est pas. Vous avez peut-être perdu un être cher parce qu’il est décédé, parce que vous avez déménagé ou tout simplement parce que vous avez perdu contact. Si vous vous sentez déjà isolé socialement, ou si vous avez un trouble social ou un autre type de trouble d’anxiété, la solitude durant le temps des Fêtes peut empirer les choses. Si c’est le cas pour vous…

Si vous éprouvez des difficultés, sachez qu’il y a de l’aide et de l’espoir.

Si, en dépit de vos meilleurs efforts, vous vous sentez dépassé par vos sentiments d’anxiété ou de tristesse, que des sentiments négatifs persistent ou qu’ils vous empêchent de vaquer à vos occupations normales, vous devriez demander du soutien en santé mentale.

Le temps des Fêtes n’est pas magique pour tout le monde, car la plus belle des saisons peut être parsemée d’embûches et de situations qui ont une incidence sur la santé mentale. Préparez-vous. Si vous redoutez le temps des Fêtes, ne le laissez pas vous tomber dessus. Prenez les devants. Prenez soin de vous.


Sources :

https://podcasts.apple.com/ca/podcast/we-can-do-hard-things-with-glennon-doyle/id1564530722?i=1000542789620
https://www.mayoclinic.org/healthy-lifestyle/stress-management/in-depth/stress/art-20047544
https://www.verywellmind.com/how-to-cope-when-you-are-alone-at-christmas-3024301
https://cmha-yr.on.ca/self-care-during-the-holidays-keep-the-me-in-merry/
https://www.saltwire.com/nova-scotia/communities/colchester-county/managing-mental-health-around-the-christmas-season-100660970/https://www.health.com/mind-body/25-ways-to-fight-holiday-stress
https://medium.com/personal-growth/a-psychologists-5-tips-for-surviving-holiday-stress-576145e3c1d2
https://globalnews.ca/news/7507362/mental-health-monday-managing-holiday-stress/
https://cmha.bc.ca/news/cmha-offers-15-tips-for-holiday-peace-of-mind-and-coping-with-holiday-grief/
https://cmha.bc.ca/news/mental-health-tips-for-getting-through-the-holidays/
https://cmhaww.ca/news/tips-to-cope-with-holiday-stress/
https://www.aarp.org/home-family/friends-family/info-2021/coronavirus-vaccine-disagreements.html
https://www.usatoday.com/story/life/health-wellness/2021/09/01/holidays-2021-vaccine-debates-cause-fights-how-cope/5599205001/